Actualités

Entre le Mac AppStore, la TouchBar et d’autres choses chose, MacOS et iOS se sont rapprochés au fil des années. Et si les deux OS restent pour le moment bien distincts, un nouveau rapprochement pourrait avoir lieu au niveau des applications. Selon les informations du célèbre Mark Gurman de Bloomberg, la Pomme plancherait actuellement sur une solution pour avoir des apps tournant sur les deux OS. Cela faciliterait grandement le travail des développeurs.

À partir du début de l’année prochaine, les développeurs seront en mesure de ne créer qu’une seule application qui fonctionne aussi bien à la souris qu’avec une interface tactile. On se demande toutefois comment cela va se traduire visuellement, une bonne interface tactile ne l’est pas nécessairement pour la souris et inversement. Toujours est-il qu’aujourd’hui les développeurs doivent concevoir deux applis distinctes, ce qui ajoute à leur tâche et provoque une inégalité de traitement entre les versions mobiles et desktop. Ces dernières sont notamment généralement moins mises à jour que les premières.

Avancer de conserve

Cela crée, entre autres, une appétence moindre pour le Mac AppStore. Cela vient de plus s’ajouter au désavantage de ne pas être la seule solution pour installer des applications sur Mac. Avec ce rapprochement, AppStore et Mac AppStore pourraient avancer de conserve et non plus aux dépens l’un de l’autre. Toutefois, il n’est pas dit que les deux magasins fusionneront. Le projet, qui porterait le nom de code de « Marzipan » n’est d’ailleurs même pas encore totalement acté, et pourrait être annulé. L’objectif en tout cas d’offrir ces applications unifiées lors des prochaines mises à jour majeures d’iOS et Mac OS. La présentation devrait donc avoir lieu lors de la WWDC 2018 pour une sortie à l’automne.

On rappelle au passage que ces mouvements de rapprochement entre applications mobiles et desktop sont dans la tendance, à l’initiative de Microsoft avec ses applications universelles qui n’ont toutefois pas nécessairement rencontré le succès escomptés. Google fait de même avec ses applications Android qui sont capables de fonctionner sur les Chromebook. Nous verrons comment Apple fait les choses. N’oublions pas qu’il n’est pour le moment pas question de fusionner iOS et Mac OS, Tim Cook est contre l’idée. Du moins, il l’était en 2012, mais souvent Apple varie.

http://www.cnetfrance.fr/news/vers-une-fusion-des-applis-ios-et-macos-39861906.htm

Commentaires ( 0 )

    Leave A Comment

    Your email address will not be published. Required fields are marked *