Category: Uncategorized

Vous voulez connaître un moyen super efficace de maximiser vos chances de conversion ? Il s’agit du SEA (Search Engine Advertising), aussi appelé référencement payant. La régie publicitaire la plus connue est Google Adwords.

Avant de zoomer sur les atouts du référencement payant, voici une explication de son fonctionnement en guise d’échauffement.

Lire la suite ici :
http://www.toute-la-franchise.com/vie-de-la-franchise-A29681-4-raisons-de-faire-de-la-publicite.html

Le Tribunal de Grande Instance de Paris a rendu le 5 mars 2015 une décision capitale sur les problématiques d’achat de marques concurrentes sur Adwords, dans l’affaire qui opposait Interflora à Florajet. Explications…

La décision du TGI de Paris change tout

Interflora avait poursuivi Florajet pour contre-façon suite à l’achat de sa marque dans ses campagnes Adwords. Interflora estimait que cette manipulation nuisait à son image.

Le 5 mars 2015, le TGI de Paris a estimé qu’une publicité comparative faite à partir de mots clés Adwords, n’est pas une contrefaçon.

Depuis 2010, Google n’était pas responsable des conflits

En 2010, suite à la décision de la Cours de Justice de l’Union Européenne dans l’affaire qui opposait Vuitton à Google, le géant américain s’est vu écarter de toute responsabilité quant à l’utilisation des mots clés de marques : désormais seuls les annonceurs sont responsables du choix des mots clés et Google pouvait retirer les filtres qu’il avait établis.

Depuis, bon nombre d’annonceurs ont employé cette stratégie de positionnement sur les marques concurrentes. Elle permettait aux annonceurs de pouvoir générer de la visibilité, du trafic et même des ventes à moindre coût. Compte tenu de la nature inflationniste du business model d’Adwords, tous les moyens sont bons pour certains annonceurs…

De quelle manière était géré le problème avant la décision du 5 mars 2015 ?

Les annonceurs se contactaient entre eux pour demander d’exclure leur nom de marque. Quand il n’y avait pas de retour à leurs demandes, certains abandonnaient, d’autres faisaient appel à un huissier pour constater et rédiger un courrier de mise en demeure et dans 99% des cas la marque était retirée.

L’affaire Interflora et Florajet vient tout chambouler.

Désormais, avec cette décision, la justice donne la liberté à un annonceur de se positionner sur le nom d’une marque concurrente tant que celle-ci n’apparaît pas dans l’annonce présentée aux internautes.

https://www.webrankinfo.com/dossiers/adwords/achat-marque-concurrent

Entre le Mac AppStore, la TouchBar et d’autres choses chose, MacOS et iOS se sont rapprochés au fil des années. Et si les deux OS restent pour le moment bien distincts, un nouveau rapprochement pourrait avoir lieu au niveau des applications. Selon les informations du célèbre Mark Gurman de Bloomberg, la Pomme plancherait actuellement sur une solution pour avoir des apps tournant sur les deux OS. Cela faciliterait grandement le travail des développeurs.

À partir du début de l’année prochaine, les développeurs seront en mesure de ne créer qu’une seule application qui fonctionne aussi bien à la souris qu’avec une interface tactile. On se demande toutefois comment cela va se traduire visuellement, une bonne interface tactile ne l’est pas nécessairement pour la souris et inversement. Toujours est-il qu’aujourd’hui les développeurs doivent concevoir deux applis distinctes, ce qui ajoute à leur tâche et provoque une inégalité de traitement entre les versions mobiles et desktop. Ces dernières sont notamment généralement moins mises à jour que les premières.

Avancer de conserve

Cela crée, entre autres, une appétence moindre pour le Mac AppStore. Cela vient de plus s’ajouter au désavantage de ne pas être la seule solution pour installer des applications sur Mac. Avec ce rapprochement, AppStore et Mac AppStore pourraient avancer de conserve et non plus aux dépens l’un de l’autre. Toutefois, il n’est pas dit que les deux magasins fusionneront. Le projet, qui porterait le nom de code de « Marzipan » n’est d’ailleurs même pas encore totalement acté, et pourrait être annulé. L’objectif en tout cas d’offrir ces applications unifiées lors des prochaines mises à jour majeures d’iOS et Mac OS. La présentation devrait donc avoir lieu lors de la WWDC 2018 pour une sortie à l’automne.

On rappelle au passage que ces mouvements de rapprochement entre applications mobiles et desktop sont dans la tendance, à l’initiative de Microsoft avec ses applications universelles qui n’ont toutefois pas nécessairement rencontré le succès escomptés. Google fait de même avec ses applications Android qui sont capables de fonctionner sur les Chromebook. Nous verrons comment Apple fait les choses. N’oublions pas qu’il n’est pour le moment pas question de fusionner iOS et Mac OS, Tim Cook est contre l’idée. Du moins, il l’était en 2012, mais souvent Apple varie.

http://www.cnetfrance.fr/news/vers-une-fusion-des-applis-ios-et-macos-39861906.htm

C’est le nouvel eldorado du numérique français. Dans le triangle Saint-Lazare-Opéra-Grands Boulevards, les entreprises stars du high-tech prennent toutes leurs quartiers dans de somptueux immeubles parisiens des 2e et 9e arrondissements où les loyers restent encore largement abordables pour les grandes surfaces, mais où chacun trouve aussi son intérêt économique. Google a enclenché le mouvement il y a quelques années en s’installant dans un hôtel particulier rue de Londres. BlaBlaCar et Twitter en ont fait de même en s’offrant de vastes open spaces au cœur de Paris, tout comme Deezer…

http://lci.tf1.fr/high-tech/facebook-twitter-google-les-stars-du-web-investissent-le-coeur-8745818.html

Le site anglais-oral-accelere.com était jusqu’alors en xhtml et non adaptif.

L’agence linguistique AOA a confié à Kodmaster la refonte du site qui a été développé à l’aide du Framework PHP Yii2.

La version HTML5 responsive est aujourd’hui en ligne.

Nous sommes heureux d’annoncer la création du site ecommerce, sous Prestashop 1.6.1.5, specialites-basques.com qui va proposer à la vente une magnifique sélection de produits gastronomiques basques.

Nous travaillons actuellement à la refonte totale du site commerce chapellerieapreslapluie.com dont le lancement est prévu pour le mois de juin.

Kodmaster s’est également vu confier la gestion du référencement naturel de ce site développé sous Prestashop 1.6.1.5.

La prochaine version sera full width (bord à bord), HTML5 et Responsive. Nous sommes très heureux du résultat que nous sommes impatients de dévoiler !

Après avoir développé et propulsé le portail web de la FNAIM Pays Basque en novembre 2014, puis celui de la FNAIM Béarn Bigorre en juin 2015, Kodmaster est fier d’annoncer la sortie conjointe des sites de la FNAIM Aquitaine, FNAIM Landes, FNAIM Gironde, FNAIM Lot et Garonne et FNAIM Dordogne.

Ces portails immobiliers gèrent de manière automatisée des flux de milliers de biens immobiliers. L’ensemble des six sites ont été développés par Kodmaster avec le Framework PHP Yii2, sont en HTML5 et bien entendu Responsive.

Le 28 avril dernier, les étudiants de l’École Supérieure de Génie Informatique avaient rendez-vous pour l’un des derniers « day » de l’exercice scolaire, le Web Day. Parmi les nombreuses journées évènements qui jalonnent une année à l’ESGI, le Web day tient lieu de priorité pour les étudiants de la spécialisation Ingénierie du Web, créée en 2010.

http://mcetv.fr/mon-mag-campus/esgi-retour-images-3eme-edition-web-day-2305/

Pour les passionnés de l’actu web, nous vous conseillons une page web intéressante pour suivre au jour le jour ce qui se passe dans le monde des réseaux sociaux et de l’ensemble de la toile.

http://www.20minutes.fr/web/